Le bien être venu de l’Inde
Ayurveda
Publié le : 20/07/2018 11:09:48
Catégories : les bénéfices pour la santé

Les bénéfices de la médecine Siddha et de l’Ayurvédique

Il y a eu une évolution progressive dans l’intérêt que les individus portent à l'Ayurveda et à la médecine Siddha pour préserver leur santé et prévenir les maladies. De nombreux facteurs ont contribué à la popularité croissante de ces anciens systèmes de médecine. Certains d’entre eux tiennent compte de la sensibilisation sur les effets secondaires des médicaments allopathiques, et au contraire de la sureté des herbes naturelles. Le développement de la résistance aux antibiotiques due à leurs utilisations par inadvertance a également conduit les consommateurs à recourir à des médicaments à base de plantes en remplacement des médicaments allopathiques. Voici une brève présentation sur les médecines Ayurvédique et Siddha, sur leurs origines, leurs histoires et leurs avantages. 

Qu’est-ce que l’Ayurveda ?

L'Ayurveda est un système de médecine holistique originaire de l’Inde et qui a vu le jour il y a des milliers d'années. Il suit une approche constitutionnelle, qui vise à donner des conseils concernant le mode de vie et l'alimentation afin que les individus en bonne santé puissent maintenir leur forme et que ceux qui ont des maladies puissent se débarrasser de leurs symptômes.

Histoire et origine de l’Ayurveda 

L’Ayurveda est un ancien système thérapeutique Indien. Il aide à maintenir et améliorer la santé d'une personne en suivant les principes de base de la nature. Ce système permet aux individus malades de retrouver un équilibre avec leur soi intérieur.

L'Ayurveda existe depuis la nuit des temps car tous les êtres vivants, y compris les humains, ont toujours été guidés et contrôlés par les lois de la nature. Les preuves historiques de l’existence de l'Ayurveda peuvent être trouvées dans les anciens livres de sagesse appelés les Vedas. 

Concepts et principes de bases de la médecine Ayurvédique

Selon l’Ayurveda, chaque personne est considérée comme un individu unique constitué des cinq éléments principaux de la nature que sont l’air, l’eau, le feu, la terre et l’espace. Nous sommes tous issus de ces éléments.  Le temps ainsi que la nourriture que nous consommons sont des preuves de la présence de ces cinq éléments dans la nature.

Lorsque l’un de ces éléments se trouve en déséquilibre dans l’environnement, ils ont, à leur tour, une mauvaise influence sur nous. En plus de ces cinq éléments de base, il y a certains autres éléments qui semblent avoir une capacité à créer et à soutenir diverses fonctions physiologiques dans notre corps : ce sont les trois doshas. 

Les trois Doshas dans l’Ayurveda

Les cinq éléments de base se combinent pour former les trois doshas ou bio-énergies - le Vata, le Pitta et le Kapha – qui constituent la base du traitement de l’Ayurveda. Ce système soutient en effet que le fonctionnement de toutes les créations de la nature, y compris les êtres humains, les animaux et les plantes, peut se résumer comme résultant de l’interaction de ces 3 doshas ou complexes énergétiques.  Ces trois énergies prises ensemble constituent les aspects immatériels, énergétiques, intelligents, transformateurs, structurels et physiques de la nature. 

Notre corps et notre esprit sont en équilibre lorsque ces trois doshas sont dans les bonnes proportions. La santé optimale est atteinte lorsque ces doshas sont en harmonie avec l'âme, les sens et l'intelligence.

Le corps de chaque individu est composé d'une proportion unique de Vata, Kapha et Pitta. C'est la raison pour laquelle l'Ayurveda voit chaque patient comme un individu différent avec une association spécifique de ces doshas, ce qui explique notre diversité. Par conséquent, il conçoit un protocole de traitement unique pour répondre spécifiquement aux besoins de santé de chacun. 

Lorsque l'un de ces doshas se retrouve en excès, l'Ayurveda suggère des directives nutritionnelles spécifiques et un mode de vie pour aider le patient à réduire le dosha accumulé. L’Ayurveda peut également conseiller certains médicaments à base de plantes pour accélérer le processus d'équilibrage.

La médecine Siddha 

Le Siddha est un système de médecine ancienne, originaire du sud de l'Inde. Vous serez surpris d’apprendre qu'il existerait depuis le début de l'histoire de l'humanité. 

L’origine du Siddha

Ce système médicinal tire son nom du mot « Siddha » signifiant « accomplir ». Les praticiens de la médecine Siddha sont appelés les Siddhars. Ils sont capables de traiter chaque personne seulement lorsqu’ils ont eux-mêmes atteint l'excellence physique et spirituelle.

Le développement de ce système de médecine est dû à la contribution de 18 Siddhars. Les textes du Siddha qui décrivent l'utilisation des herbes, de ses concepts et de ses principes sont rédigés en langue tamoule.

L’histoire du Siddha 

La médecine Siddha croit que le Créateur de ce monde a attribué la zone tempérée et les régions fertiles de l'Est, qui inclut l'Inde, comme un lieu pour le début de la civilisation humaine. On pense que l’espèce humaine a évolué depuis cette région. 

Selon l'histoire indienne, les Tamouls étaient les premiers habitants de la Terre. Ils ont été les premiers humains civilisés qui ont contribué au développement de la médecine Siddha dans le sud de l'Inde. C’est pourquoi les textes anciens décrivant les principes de cette médecine sont rédigés en langue tamoule.

En résumé, le système Siddha était plus répandu dans le sud de l'Inde tandis que l'Ayurveda, dont la majorité des écrits étaient en langue sanskrite, s'est davantage développé dans le nord du pays. 

Les concepts et principes de la médecine Siddha 

C'est l'une des plus anciennes médecines traditionnelles faisant partie d'un trio de système, dont les deux autres sont l'Ayurveda et l’Unani. C'est pourquoi les principes de la médecine Siddha sont similaires à ceux de l'Ayurveda. Selon les textes du Siddha, un corps humain comprend plusieurs éléments microscopiques constitués des éléments fondamentaux que sont la terre, le feu, l'eau, l'air et l'espace. 

Il est basé sur le concept des trois humeurs: le Vata, le Kapha et le Pitta.  Les Siddhars considéraient qu'un état pathologique était le résultat du déséquilibre entre ces humeurs. L'équilibre ne peut être rétabli que lorsque le dosha déséquilibré est corrigé en appliquant les concepts de la médecine Siddha.

Le système Siddha considère un corps humain comme un conglomérat des 3 doshas, ​​des 7 tissus de base et des 5 éléments ainsi que des déchets tels que la sueur, l'urine et les excréments. La nourriture forme le « matériau de base » pour la constitution de notre organisme. Elle est transformée en différents tissus du corps mais également en déchets pour maintenir la stabilité des doshas. L'équilibre des 3 humeurs assure une santé optimale tandis que toute perturbation de celles-ci peut entraîner des maladies. 

Le système Siddha croit également au concept du salut. Les Siddhars ont proposé que le salut puisse être réalisé par l'utilisation de certains médicaments naturels du Siddha associés à la méditation. 

Comment fonctionnent les médicaments de la médecine Siddha?

Les médicaments de la médecine Siddha agissent sur la vitalité et le rajeunissement des organes. Ces produits restaurent les fonctions des différents systèmes du corps en maintenant l’équilibre des trois doshas. Le système Siddha comprend également l'utilisation de métaux et de minéraux selon la nature de la maladie à traiter.  

Ces médicaments peuvent aider à traiter plusieurs types de maladies, y compris les problèmes de peau tels que le psoriasis, l'eczéma et l'acné. Ils sont également efficaces dans la prise en charge des maladies hépatiques, des troubles digestifs chroniques, des troubles du mental, des problèmes d’allergies, de l'arthrite, de l'anémie post-partum et de la fièvre.

Ajouter un commentaire